Home / Type d'isolation / Choisir l’isolation phonique

Choisir l’isolation phonique

Le bruit est un facteur de stress important. L’isolation phonique est donc indispensable si l’on veut profiter pleinement de la tranquillité de sa maison. Cette isolation arrête non seulement les bruits venant de l’extérieur mais peut également stopper les bruits provenant des autres pièces. Pour une isolation optimale cependant, il est important de bien la concevoir.

Les types d’isolation

L’isolation est catégorisée selon le bruit qu’il arrête. Ainsi les bruits externes sont isolés par l’isolation phonique des fenêtres. Elle prend la forme d’un double vitrage non égal, ou d’un vitrage simple feuilleté acoustique.

Les bruits internes qui se propagent à travers les parois solides de la maison sont eux arrêtés par une isolation phonique des portes, dont l’étanchéité sera renforcée par des joints périphériques et qui seront préférablement exemptes de trous de serrure. Ces bruits peuvent également se traiter grâce à une isolation phonique des murs, formée de panneaux à base d’isolants acoustiques, qu’ils soient minéraux, naturels ou synthétiques. Enfin, l’isolation du plancher contre les bruits de pas suggère la mise en place d’un revêtement souple au sol ou d’un faux plafond en plâtre.

Estimez gratuitement le prix de vos travaux d’isolation phonique

Les indicateurs à surveiller

Si l’épaisseur de la vitre conditionne en grande partie l’efficacité de l’isolation des fenêtres, d’autres aspects ne sont pas en reste. Ainsi, le bois est tout indiqué pour leur châssis

Quant aux portes, c’est l’étanchéité des côtés qui est le critère déterminant, sans pour autant négliger sa masse qui joue marginalement un rôle dans l’isolation.

Les isolants des murs et des plafonds doivent de préférence avoir une assez grande résistance à l’humidité et aux rongeurs pour leur assurer une certaine longévité.

Concernant les isolants en général, ils doivent être résistants au feu. Critère de sécurité essentiel, cela éliminera les risques d’incendies. Les isolants dégageant des fumées toxiques lors de leur combustion sont également à éviter.

La quasi-totalité des isolants phoniques sont également employés pour l’isolation thermique. Ainsi, un bon rapport entre efficacité thermique et efficacité acoustique sera recherché. Pour cela, les isolants naturels ou minéraux sont les meilleurs. Enfin, un isolant qui se pose facilement sera à privilégier.

L’achat de l’isolant

De nombreux isolants sont présents sur le marché, et le choix est difficile, notamment dans les magasins de bricolage et les distributeurs agréés. Vendus entre 5 et 10 Euros, la laine de verre et la laine de roche sont les plus intéressantes pour les murs grâce à un bon rapport performance/prix. Moins accessibles, les isolants naturels se vendent entre 15 et 20 Euros. Un double vitrage vous coûtera en revanche pas moins de 100 Euros le m².

Scroll To Top