Home / Type d'isolation / L’isolation acoustique, oui mais pas au détriment de l’isolation thermique

L’isolation acoustique, oui mais pas au détriment de l’isolation thermique

Selon les cas, les portes et les fenêtres constituent une plus ou moins grande source de déperdition de chaleur. Ainsi, 13 à 20% de la chaleur d’une maison s’évadent vers l’extérieur par ces voies. Surtout dus à une mauvaise isolation, ces résultats peuvent être corrigés par la pose d’un bon système d’isolation. Cette isolation principalement thermique offrira également dans la plupart des cas une isolation acoustique à votre maison.

Les fenêtres

Quatre possibilités s’offrent à vous pour isoler une fenêtre : le double vitrage, le calfeutrage, le doublage plastique et enfin, le changement pur et simple des fenêtres.

Estimez gratuitement le prix de vos travaux d’isolation phonique

Le double vitrage ou survitrage

Option à prendre quand les montants de la fenêtre sont encore en bon état, la pose d’un double vitrage et celle d’un survitrage diffèrent selon que vous décidiez de remplacer complètement la vitre existante par deux vitres, ou bien que vous laissiez cette ancienne vitre en place et que vous y ajoutiez une deuxième vitre.

Cette technique est très simple et s’effectue rapidement. De plus, l’isolation phonique et thermique est assurée par l’air emprisonné entre les vitres. Cependant, elle alourdit considérablement votre fenêtre et peut même entraîner sa déformation. Il faut donc bien vérifier que votre fenêtre puisse supporter le poids supplémentaire qui lui sera imposé avant d’entamer les travaux. Enfin, il faut garder à l’esprit qu’une nouvelle vitre sera toujours plus performante.

Le calfeutrage

Divers types de joints d’isolation peuvent être utilisés. Les joints en mousse sont les plus accessibles. Cependant, ils s’usent vite (2 ans maximum) et sont assez inesthétiques. Les joints métalliques quant à eux sont moins faciles d’utilisation. Et enfin, les joints en silicone représentent un bon compromis, car à la fois faciles à poser et efficaces. Cependant, si l’installation est mal faite, les joints en silicone enlaidiront votre maison. Cette méthode reste la moins onéreuse, demandant juste 20€ par fenêtre. Néanmoins, elle est moins efficace que les autres méthodes.

Le doublage plastique

Constituant une alternative aux méthodes classiques, le doublage plastique peut prendre la forme d’un simple film plastique qui se pose directement sur la vitre grâce à un sèche-cheveux, ou bien de contres fenêtres à poser sur les montants.

Le changement de fenêtre

Solution radicale mais la plus efficace, elle peut paraître trop onéreuse. Or, des crédits d’impôts peuvent alléger substantiellement la facture. Dans ce cas, le double vitrage sera privilégié pour la future fenêtre, notamment un double vitrage à isolation renforcée (VIR) pour améliorer les performances. Les matériaux utilisés devront également être isolants. Les crédits d’impôts vont de 13 à 22% du montant des travaux s’ils sont réalisés par des professionnels.

Les portes

Choisissez de préférence une porte dont l’indice Ud est le plus faible. Les crédits d’impôts sont réservés aux portes dotées d’un coefficient d’isolation thermique inférieur à 1,8 w/m².K.

Scroll To Top