Home / Devis Gratuits / Ce qu’il y a à savoir sur les bruits d’impacts

Ce qu’il y a à savoir sur les bruits d’impacts

Les bruits d’impacts sont les bruits qui se dégagent des parois (murs, planchers), ils sont dus principalement au choc d’un objet sur le plancher (bruit de pas, déplacement de meubles, chutes d’objets) ou la secousse des équipements techniques tels que les ascenseurs, les canalisations, les équipements électroménagers, etc.

Comment les bruits d’impact traversent-ils les parois ?

Sous l’effet d’un choc, la paroi se déforme, se déplace et entre en vibration. Ces déformations se répandent à travers le matériau qui la compose, dans son épaisseur, mais également dans d’autres directions en fonction de la rigidité du matériau. Sous le contact de ces ondes vibratoires, l’air de la pièce adjacente vibre à son tour et entraîne la production de bruit dans le local.

Les ondes vibratoires sont tellement faibles qu’elles sont rarement perceptibles au toucher, cependant les bruits d’impacts peuvent s’entendre dans le bâtiment tout entier, contrairement aux bruits aériens.

Comment se transmettent les bruits d’impact ?

Le bruit d’impact se transmet directement d’une pièce à une autre à travers la paroi de séparation qui a été soumise au choc : c’est la transmission directe.

Quand la transmission se fait par toutes les parois (murs, plafonds, sols), on parle de transmission latérale.

Les transmissions par pont phonique, communément appelées transmissions parasites, sont également possibles. Elles sont dues à des défauts de conception : défauts d’étanchéité, joints mal accomplis, passages d’air, etc. Même si les ponts phoniques sont de petites tailles, elles peuvent avoir un impact acoustique énorme étant donné qu’il est difficile de les repérer.

Comment isoler la maison contre les bruits d’impact ?

Pour empêcher la propagation des ondes vibratoires à travers la structure, on peut désolidariser les divers éléments (murs et planchers) et intercaler entre eux des bandes souples et élastiques, cette technique ne peut être réalisée que dès la construction.

On peut également atténuer et amortir les chocs en interposant des matériaux à  propriété résiliente ou absorbante entre le plancher et le revêtement de sol. L’efficacité de cette technique dépend de l’épaisseur et du coefficient d’élasticité/d’absorption du matériau.

En outre, les équipements, appareils électroménagers et instruments de musique à percussion doivent reposer sur des plots amortisseurs ou antivibratiles (néoprène, caoutchouc, mousse épaisse, etc.)

Des interventions plus complexes, comme la réalisation d’une chape flottante ou d’un faux plafond peuvent être réalisées si on veut obtenir une meilleure isolation.

Scroll To Top